CAMARADES DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS

DRESSONS NOUS CONTRE L’OPPRESSION PATRONALE !!!

La grève générale engagée par le collectif « Lyannaj Kont Pwofitasyon » est un véritable tremplin pour permettre aux syndicats, aux salariés, de porter leurs revendications au patronat pour leur arracher notamment une augmentation conséquente de salaires et garantir le succès de nos N.A.O. (Négociations Annuelles Obligatoires).

Une intervention musclée de la CGTG auprès du Président de la CPL (Commission Paritaire Locale), M. Michel PECHEUR, a permis l’ouverture des négociations sur la base des revendications de notre syndicat. Notons que le SNB/CFE/CGC et le SU BDAF ont joint leurs demandes aux nôtres.

Nous devons nous émanciper de l’emprise psychologique du patronat banquier, qui dispose, par la gestion de nos comptes et les indiscrétions dont il se rend coupable en tant qu’employeur, d’un moyen de pression sur le personnel, d’abus de position dominante. A la CGTG nous prendrons toutes les dispositions nécessaires pour faire cesser ces harcèlements.

Trop de problèmes se posent dans nos Etablissements pour pratiquer la politique de l’Autruche :

 Les conditions de travail sont de plus en plus pénibles : les départs à la retraite ne sont pas remplacés, de même que les absences,
 Le harcèlement est de mise sur les collègues les plus fragiles,
 Les règles de sécurité sont bafouées,
 Le Code du Travail, les Conventions et Accords sont foulés du pied,
 Les représentants du personnel sont inquiétés et surchargés de travail afin de limiter leur disponibilité pour la défense des intérêts des employés et de l’action syndicale qui est plus que nécessaire compte tenu du contexte actuel,
 Les postes à responsabilité sont attribués selon des critères tout à fait subjectifs,
 Nos diplômés alors qu’ils disposent de compétences et d’expérience requises, sont relégués à des postes de subalternes,
 Les revenus perçus par les collègues sont bien en de ça du travail fourni,
 Les salaires au mérite n’ont de mérite que le nom….

Nos revendications seront satisfaites sur la base d’un rapport de force que nous instaurons avec les directeurs des banques et des Etablissements financiers. Avec le « Kolektif Liyannaj Kont Pwofitasiyon Pou Détotiyé Gwadloup» nous obligerons le patronat à répondre à nos attentes
Si yo vé pa tann, yo ké négosiyé direktèman èvè kolektif-la.

AN NOU LEVE POU NOU DI AWA …

KOMBA LA SE TAN NOU TOUT :

MOBILISONS NOUS TOUS et REJOIGNONS LA CARAVANE DE LA LUTTE et de la RESISTANCE avec LYANNAJ  KONT PWOFITASYON.
Manifestation ce samedi 7 février 2009 devant le palais de la mutualité à partir de 9h00.

Pointe à Pitre, 04.02.2009
Fédération CGTG Banques et finance