La grève se poursuit depuis le 20 janvier 2009 : 30 jours déjà et aucune proposition du patronat, alors que tous s’accordent à reconnaître comme légitimes, juste te fondées les revendications du LKP !  Aucune négociation sur les revendications salariales !

Nous ne sommes pas surpris de ce comportement, car même dans les négociations classiques, le patronat ne lâche rien.

 François Fillon, le premier ministre aurait déclaré qu’un accord serait proche de la signature et avoisinerait les 200.00€ demandés. Nous déplorons qu’il ait fallu attendre l’état de situation explosive actuelle en Guadeloupe pour que le gouvernement prenne la mesure des difficultés des travailleurs.

Il faut bien comprendre qui  si des décisions semblent vouloir être prises aujourd’hui, ce n’est pas par amour de la Guadeloupe ni des travailleurs, mais bien parce que la grève continue.

Nous attendons les précisions sur ce sujet et restons fermement mobilisés et déterminés sur le respect de la parole du gouvernement relatif au pré accord du 8 février 2009.
Demain 19 février 2009, une manifestation est prévue dans les rues de Pointe à Pitre 


Le secrétaire confédéral

jean Marie NOMERTIN


POUR RENFORCER L’ACTION DU LKP, REJOIGNEZ LA CGTG
ADHEREZ A LA CGTG !

La CGTG est engagée dans la lutte d’ensemble menée par les travailleurs..

Elle participe aujourd’hui activement au collectif Lyannaj kont pwofitasyon LKP

Les CGTistes sont au premier rang dans la mobilisation et dans la grève générale pur arracher l’ensemble de nos revendications, et en premier lieu :

·         Le relèvement des salaires, des retraites et des minima sociaux de 200.00€ net

·         Le smic à 1500.00€ net

·         La baisse de 0.50€ du prix des carburants

·         La baisse du prix de l’eau, du transport des passagers

·         Le gel des loyers

·         L’arrêt des licenciements

*    La titularisation de tous les précaires

>?xml:namespace prefix =" ""o" /?<